Archives du mot-clé tomo milicevic

Thirty Seconds to Mars: A new controversy hits the web!

While the band is having a short break during their promotional worldwide tour for their new album « Love Lust Faith + Dreams », officially released on 21st May, a new controversy arises in the columns of some well-meaning musical magazines.

Indeed, in an official announcement released on July 23 on the band’s official website, fans were asked to participate in the shooting of the video for the upcoming Mars single « Do or Die », but this was in a very special way.

The band offers its fans to get a tattoo of some of the lyrics of the song, make a video of the tattoo processing and send the film that has been done to make it appear in the video for « Do or Die » .

The wait was not long before a wind of revolt was blown on the web! Some people rebelling against this « criminal » or « irresponsible » idea of Thirty Seconds to Mars.

tumblr_mixw37nauT1r225x9o1_500Jared Leto, director of the band’s videos, is, of course, the first target to hit. He is the frontman of the band after all, and he is a master in filling this role no matter what.

He is described as a rare tyrant towards his fans, asking the impossible and exercising a kind of emotional blackmail on his troops to make them participate in his next video.

Jared Leto is a monster of selfishness, only concerned by his own little person, his glory, his fame, his money and lives far from reality in his beautiful house on the Hills in Los Angeles. This is a fact, of course, and the music industry professionals are so aware of that….

Jared is a good guy, and some continue to ignore that he has feelings too. It would be good to put things in their right place and … give to Caesar what is Ceasar’s.

When we read what is written in this official announcement a little more carefully, it’s easy to notice (when you can speak basic English) that the mention of a « permanent » tattoo is never mentioned. This simply suggests that future graphic work can be done ephemeral, henna, ink, … everything that can be washed after shooting the video.

Mentioning the name of the tattoo artist? Yes, allright, if he is running the drawing, it is normal that it is known. And yes, there are renowned tattoo artists who make temporary tattoos.

Fans can do what they want without endangering neither themselves nor their future.

The controversy is dead and buried.

Well almost, because some took the opportunity to put on the table, and for the umpteenth time, the price of what the band calls the « Adventures in Wonderland » tickets. Those are VIP concert tickets to meet and greet the band before the show. These tickets are the sinews of war, the busybody, the thing that irritates the world. So much ado about nothing.

These tickets are expensive, that’s true, and as Jared said many times (« drivelled » would be appropriate, but he was asked the question so often that unfortunately he has no other choice), the money raised with these special tickets can pay the concert security and allow the normal tickets to be less expensive for the audience.

Which same sized band can sell EUR35 a concert ticket to his fans today? Not much … except Thirty Seconds to Mars.

As for merchandising, a subject on which Leto is often attacked again, why focus on it? Do people criticized the merchandising of Michael Jackson? Madonna? Lady Gaga? Beyoncé? Rihanna? No, so why doing it with Mars? These artists have made their fortunes on the merchandising.

About Mars, this is perfectly irrelevant and, until proven otherwise, the fans do not have to buy everything the band sells. Jared Leto even encouraged them to create their own visual identity by welcoming their inventiveness on T-shirts, jewelry and posters. He even asks how his fanbase would be willing to pay a particular item or a particular event broadcast on its network, the VyRT.

If Jared decides to allow his fans to contribute to the making of his new video, it’s to show them respect and to thank them for always being by his side and support him against all odds.

Attacks and criticism are easy, polemics swell very quickly as soon as the name of Jared Leto is mentioned but demonizing is a flagrant injustice.

Jared Leto is a complete artist, very talented, able to be involved in any art project related to music, film and graphic art.

There is no doubt that he still has a lot of things to show us, so let’s give him the time and opportunity to do so, without jumping on him at every opportunity.

Publicités

Thirty Seconds to Mars : Une nouvelle polémique cristallise les passions

Alors que le groupe est actuellement en pause pendant la tournée promotionnelle de « Love Lust Faith + Dreams », leur nouvel album, sorti officiellement le 21 mai dernier, une nouvelle polémique vient alimenter les colonnes de certains magazines bien pensants du monde de la musique.

En effet, dans un communiqué officiel publié le 23 juillet dernier sur le site officiel du groupe, il est demandé aux fans de participer au tournage de la vidéo du prochain single de Mars « Do or Die » d’une façon bien particulière.

(http://www.thirtysecondstomars.com/tour/2013/07/23/be-a-part-of-the-official-do-or-die-lyric-video/)

Le groupe propose à ses fans de se faire tatouer des phrases de la chanson, de se filmer pendant que le tatouage est exécuté sur leur peau et d’envoyer le film ainsi fait afin que ce dernier apparaisse dans la vidéo de « Do or Die ».

Il n’aura pas fallu longtemps pour qu’un vent de révolte souffle sur la toile ! Certains s’insurgeant contre cette idée « criminelle », voire « totalement irresponsable » des Thirty Seconds to Mars.

tumblr_mixw37nauT1r225x9o1_500Jared Leto, réalisateur des vidéos du groupe, est mis en première ligne. C’est le frontman, il porte bien son nom et rempli bien son rôle aussi.

On le décrit comme un tyran saignant à blanc ses fans et leur demandant l’impossible. On insiste même en sous-entendant qu’il exerce une sorte de chantage affectif sur ses troupes et leur fait miroiter une participation dans son prochain clip en proposant de telles idées.

Jared Leto est un monstre d’égoïsme, il ne pense qu’à sa petite personne, sa gloire, son portefeuille et vit tout là-haut dans sa belle bulle d’artiste. C’est bien connu et reconnu par les professionnels de la profession.

Jared a bon dos et on fait fi de ses sentiments un peu trop souvent. Il serait bien de remettre les choses à leur place et de rendre à César… ce qui lui appartient.

Quand on regarde un peu plus attentivement cette fameuse annonce officielle, on remarque aisément (quand on sait parler un anglais basique) qu’il n’est jamais fait mention d’un tatouage « permanent ». Cela laisse à penser que la future œuvre graphique peut être faite de manière éphémère, au henné, à l’encre, au feutre… à tout ce qui peut se laver après le tournage de la vidéo.

On demande le nom de l’artiste tatoueur ? Oui, normal, si c’est lui qui exécute le dessin, il est normal que ce soit su. Et oui, il existe des tatoueurs de renom qui font des tatouages éphémères.

Les fans peuvent donc faire ce qu’ils veulent, sans danger pour leur peau et pour leur avenir.

La polémique est donc morte et enterrée.

Enfin presque, car on en a profité pour remettre sur le tapis, et pour la énième fois, le tarif de ce que le groupe appelle les tickets « Adventures in Wonderland », des billets de concert VIP permettant de rencontrer le groupe avant les concerts. Ces tickets sont le nerf de la guerre, la mouche du coche, le truc qui énerve le monde entier on dirait. Si peu de bruit pour rien pourtant.

Ces billets sont chers, c’est vrai mais, et ainsi que Jared l’a dit à de nombreuses reprises (« radoté » serait adéquat mais on lui pose tellement souvent la question qu’il n’a malheureusement pas le choix), l’argent récolté avec ces tickets spéciaux permet de payer la sécurité dudit concert et de faire en sorte que les billets normaux ne soient pas trop onéreux pour le public.

Quel groupe de même importance peut se targuer de faire payer 35 euros une place de concert à ses fans actuellement ? Pas beaucoup malheureusement… sauf Thirty Seconds to Mars.

Quant au merchandising, sujet sur lequel Leto est très souvent attaqué là encore, pourquoi se focaliser là-dessus ? Critiquait-on le merchandising de Michaël Jackson ? Celui de Madonna ? De Lady Gaga ? Beyoncé ? Rihanna ? Non, alors pourquoi le faire pour Mars ? Ces artistes ont bâti leur fortune sur le merchandising.

Concernant Mars, c’est parfaitement hors de propos et, jusqu’à preuve du contraire, les fans ne sont pas obligés d’acheter les produits dérivés du groupe. Jared Leto les encourage même à créer leur propre identité visuelle en les félicitant de leur inventivité en matière de T-shirts, de bijoux et autres posters. Il demande même combien sa fanbase serait prête à payer tel ou tel article ou tel ou tel événement diffusé sur son réseau, le VyRT.

S’il décide de mettre ceux qui aiment le groupe à contribution, c’est plutôt par respect et pour les remercier d’être là, avec lui et de le soutenir contre vents et marées.

Les attaques et les critiquent sont faciles, les polémiques enflent très vite dès que le nom de Jared Leto est cité mais le diaboliser est une injustice flagrante.

Jared Leto est un artiste complet, très talentueux, capable de s’impliquer dans n’importe quel projet artistique en rapport avec la musique, le cinéma et l’art graphique.

Il ne fait aucun doute qu’il a encore énormément de choses à nous montrer, laissons-lui le temps et l’opportunité de le faire, sans lui sauter dessus à la moindre occasion.

30 Seconds to Mars: The End of a Long Journey

Nothing can stop Thirty Seconds to Mars except themselves!  They recently received two MTV European Music Awards (Best Alternative and Best World Stage) and they are going to enter the Guinness Book of Records for the most shows played during a single album cycle.  After two years and 300 shows touring all over the world, the band would like to have a long break… but without resting on their laurels.

Even if Jared is sick and exhausted, touring remains for him “the journey of our lifetime. When we will look back, this would be one of the pinnacles of our creative lives.”  About the Guinness Book record?  Tomo smiles: “We did not want to break the record, it just happened because we can’t stop touring. But maybe it was planned at one time… No I was kidding.”  And about the length of this journey: “We knew that we were gonna go and go and go as much as possible.”

The band intends to have a long rest just after this epic tour.  But, they did not deny that they thought about releasing an acoustic album of some of their olds songs: “A lot of the stuff that Jared writes starts on acoustic, a lot of times they sound really amazing that way and we talk about doing that type of things but we’ll see”, Tomo says.

About the differences between the French and the American audience, Tomo indicates that “the thing that’s interesting is how they are similar. They are all connected and unified by this one common thing, just songs and music. […] we are in it together. You’re French, I’m Croatian but I grow up in America. They’re American [Jared and Shannon] but they have French in them, in their heritage. We are just people.”

They of course have passions apart from music, Jared smiles and says: “We are explorers in creative outer space. We explore our creative and organized chaos.”  But the man is a multiple talented artist: actor, singer, musician, song writer, composer, director of the band’s videos, he is a painter as well and does not seem to be reluctant to show his art to the public soon.

Artifact

However, in August 2009 while recording This is War, the band had to fight a terrible battle against EMI, their record company, which suited them for abusive breach of contract and asked for $30 millions.  The case was settled more than a year after and the band decided to tell the story of this fight in a documentary: Artifact.  This movie is an intimate close-up on their lives at this very moment, and sometimes looks like a therapy to forget these troubled times.  Jared confides: “I think that in a way it’s therapeutic to exercise our demons”.  He adds: “I think a lot of people don’t know how a record deal works. […] people are confused why artists are continually in the position where they have to battle the record company and we explain a lot in the film. […] we show Thirty Seconds to Mars in the process of making a record while fighting a law suit with EMI.”

Thirty Seconds to Mars is not a band like the other ones thanks to its fans, which are named the “Echelon”.  Their actions contributed in the increase of the band’s popularity.  Jared, Shannon and Tomo consider them as members of their own family and … maybe of a cult?  Jared peacefully answers: “There are a lot of negative connotations to the word “cult” […] but there’s a very communal aspect to what we’re doing, which is the friendly word for cult: communal […] people share an experience together, […]  and make bonds and I think there is a religious element in all that.”

Charities

For several years, the band has campaigned for the protection of environment.  The video that was shot in the Artic for A Beautiful Lie 2.0 pleads in favor of this cause and a website was even created in 2007: www.abeautifullie.org.  Jared adds: “I’d love to become more involved in that but it’s always a question of time. You cannot be so much in it in a day but we certainly do as much as we can.”

Jared also fights for a country close to his heart: Haïti.  Shannon and he spent some time of their childhood in this Caribbean island and have created a special bond with Haitian people. One year after the disastrous earthquake of 12 January 2010, Jared went back to Haïti and took several pictures.  He decided to publish them in a book to raise money and give 100% of net profits to charities that help Haitians in the country itself. The book is now on post-production but “It’s taking a lot of time because there are 3,000 photographs to go through.” (http://30secondstomars.shop.musictoday.com/Product.aspx?cp=366_50519&pc=30AM39)

Last summer, a partnership was considered between Partners in Health (http://www.pih.org/), an organization founded by Doctor Paul Farmer that helps poor and sick people in the world, and the band. About this project, Jared says: “Partners in Health is a great organization, they gave results. I’ve learned a lot from them and we’d love to continue doing things with them.”

The last show of the Tour is planned to happen at Saint Peter’s Church in Chelsea, New York, on 9 December. The last one before the break but as we all know Jared Leto is not the kind of guy that can remain idle for a long time.

Internet :

Thirty Seconds to Mars: http://thirtysecondstomars.thisisthehive.net/blog/

Jared Leto: http://jaredleto.com/thisiswhoireallyam/

Twitter :

Jared Leto: @jaredleto
Shannon Leto: @ShannonLeto
Tomo Milicevic: @tomofromearth

30 Seconds to Mars : “Nous sommes juste des gens comme les autres”

Mais où s’arrêteront les Thirty Seconds to Mars ? Le groupe de rock formé de Jared et Shannon Leto et Tomo Milicevic vient d’être récompensé par deux MTV European Music Awards (Meilleur Groupe Alternatif et Meilleure Scène Mondiale) et ils entreront bientôt au Guinness Book pour avoir donné plus de 300 concerts au soutien de leur album This is War. Après deux ans sur les routes, ils pourraient faire… un long break. Sans se reposer sur leurs lauriers.

La scène est le but de notre vieQuand nous regarderons en arrière, ce sera l’un des sommets de notre vie créative.” Jared aime la scène. Même si elle l’a vidé de ses forces et l’a fait entrer au Guinness Book. Tomo sourit : “Nous ne voulions pas battre ce record parce qu’on ne peut pas s’arrêter de faire la tournée.” La durée du périple ? : “Nous savions que nous serions sur les routes encore et encore et ce autant que possible.

Le groupe prévoit un long break après cette tournée éreintante. Et pourtant ils ne sont pas totalement contre l’idée de faire un album acoustique de leurs anciennes chansons. “Beaucoup des chansons écrites par Jared sont en acoustique au départ et souvent elles sont superbes avec cette orchestration. Nous avons déjà parlé de faire ce genre de chose mais nous verrons bien.”, explique Tomo.

A propos des différences entre les publics français et américain, il poursuit : “ce qui est intéressant c’est à quel point ils sont similaires. Ils sont tous connectés et unifiés par cette même chose commune : les chansons et la musique. […] nous sommes tous pareils. Tu es Français, je suis Croate mais j’ai été élevé en Amérique. Ils sont Américains [Jared et Shannon], mais ils ont du sang français dans les veines, c’est dans leur héritage. Nous sommes juste des gens comme les autres.

Mais il n’y a pas que la musique dans la vie, Jared lance en riant : “Nous sommes des explorateurs de notre espace de création et de notre chaos créatif. Nous essayons de partager nos projets avec les gens.” L’homme est un touche à tout : acteur, chanteur, musicien, parolier, compositeur, réalisateur des vidéos du groupe, il est aussi peintre et ne serait pas contre le fait de montrer bientôt ses œuvres au public.

Artifact

Cependant, en août 2009, lors de l’enregistrement du dernier opus, la tuile. EMI, leur maison de disques, les poursuit pour rupture abusive de contrat et demande 30 millions de dollars. Le cas est réglé un an plus tard, après une âpre bataille. Le groupe a voulu l’immortaliser dans un documentaire actuellement en post-production :Artifact. Ce film intimiste ressemble à une thérapie pour oublier cette époque trouble, Jared ne le cache pas : “Je pense que, dans un sens, c’est thérapeutique d’exprimer nos démons intérieurs.“Le but est pédagogique : “beaucoup de gens ne savent pas comment fonctionne un contrat avec une maison de disques, […] pourquoi les artistes sont constamment obligés de se battre contre les maisons de disques et nous l’expliquons dans le film.” Jared y parle de leur expérience personnelle : “Nous essayons de montrer Thirty Seconds to Mars dans le processus de la création d’un album alors que nous devons en même temps faire face à une action en justice et nous battre contre EMI.

Ce qui différencie Thirty Seconds to Mars des autres groupes, ce sont ses fans, les “Echelons”. Ils contribuent à la popularité des trois garçons. Ces derniers les considèrent comme des membres de leur famille… jusqu’à en faire une secte ? Jared répond tranquillement : “Il y a beaucoup de connotations négatives dans le mot “secte” […] mais il y a un grand esprit communautaire dans ce que nous faisons, c’est le côté sympathique du mot secte : communautaire. […]. Ils partagent une expérience tous ensemble […] et créent des liens et je pense qu’il y a un aspect religieux dans tout ça.”

Bonnes oeuvres

Depuis plusieurs années, le groupe milite pour la sauvegarde de l’environnement. La vidéo du titre A Beautiful Lie version 2.0 est un plaidoyer pour la planète. Un site internet : www.abeautifullie.org a même été créé en 2007. Jared ajoute : “J’aimerais beaucoup m’impliquer davantage dans ce domaine mais c’est toujours une question de temps. On ne peut pas tout faire en un jour mais nous faisons du mieux que nous pouvons.

Jared se bat aussi pour un pays cher à son cœur : Haïti. Shannon et lui y ont vécu enfants et ils ont gardé un lien fort avec cette île des Caraïbes. Un an après le séisme du 12 janvier 2010, Jared y est retourné pour aider les Haïtiens. Il a eu l’idée de publier les photos de son séjour et de reverser 100% des recettes aux organismes humanitaires présents sur place. Un livre est en cours de finalisation : “Ça prend du temps parce qu’il y a 3 000 photos à revoir.” (http://30secondstomars.shop.musictoday.com/Product.aspx?cp=366_50519&pc=30AM39)

L’été dernier, une ébauche de partenariat a été envisagée avec Partners in Health (http://www.pih.org/), organisation créée par le Docteur Paul Farmer qui aide des milliers de personnes souffrant de maladies infectieuses dans le monde. Sur ce projet à long terme, Jared confie : “Partners in Health est une belle organisation, ils ont des résultats. J’ai beaucoup appris à leur contact et nous adorerions continuer à les aider.

Le dernier concert de la tournée aura lieu le 9 décembre prochain dans l’église Saint Peter du quartier de Chelsea à New York. La dernière représentation du groupe avant des années peut-être, mais chacun sait que Jared Leto n’est pas homme à se reposer sur ses lauriers bien longtemps…

 

Internet :

Thirty Seconds to Mars : http://thirtysecondstomars.thisisthehive.net/blog/

Jared Leto : http://jaredleto.com/thisiswhoireallyam/

Twitter :

Jared Leto : @jaredleto
Shannon Leto : @ShannonLeto
Tomo Milicevic : @tomofromearth