Archives du mot-clé spectacle

Heatstone : le nouveau groupe français à suivre

Cela faisait quelques temps que l’on n’avait plus vraiment de nouvelles de Seb Magnette et Nico Rougier. Après l’aventure Mindgame, qui s’est achevée en 2014, les voici désormais membres du groupe Heatstone, un groupe français au son résolument rock. Ils seront en concert à Nantes le 22 décembre prochain. Rencontre…

Salut Seb, je t’avais laissé il y a quelques années avec le groupe Mindgame et la sortie de votre EP « Dragged Into Dust », et voilà que je te retrouve membre d’un autre groupe, Heatstone, et je découvre un nouveau titre « Follow That Girl ». Que s’est-il passé ? Peux-tu nous présenter les membres du groupe ?

Seb : Avec les derniers concerts de Mindgame fin 2014 Nico, Daniel, Pierre et moi-même voulions redonner un nouveau souffle au groupe. Début 2015 nous avons tous bien discuté mais n’avons pu tomber d’accord sur la manière et le style musical que chacun souhaitait voir pour la suite. Voilà donc en quelques mots la fin de ce groupe.

Ne pouvant pas s’arrêter de faire de la musique pour nous et pour le public qui nous suivait, Nico et moi avons décidé de rebondir et l’on s’est retrouvé par le plus grand des hasards dans Heatstone en ayant chacun de son coté répondu à une annonce courant 2015.

Et depuis cette année nous travaillons de nouvelles compos avec Marvin guitare lead, EriK aux claviers et Antho guitare / chants aux studios Trempolino à Nantes.

J’aime beaucoup le titre « Follow That Girl », c’est du rock « léger » et agréable à écouter. Ça fait très anglais. D’où tirez-vous votre inspiration ?

Marvin : J’ai cherché a faire une chanson assez rock’n roll et cela est venu de manière naturelle en utilisant un jeux de réponses entre les deux guitares rythmiques, ce qui donne cette sonorité anglaise des années 50/60.

J’ai composé une guitare solo qui lance le gimmick pendant les couplets et qui devient très mélodique pendant les refrains surtout avec cette descente de notes qui permet de solidifier l’esprit rétro rock !

C’est une de nos chanson les plus dansante et on en est plutôt fiers. Nous avons hâte de la présenter en live !

Anthony : Plutôt influencé par la tendance rock depuis début 2000, je souhaitais retranscrire dans nos morceaux des expériences vécues par mon entourage ou moi même… ou tout simplement des histoires fictives.

C’est très amusant de vivre des situations absurdes qui se produisent autour de nous et « Follow That Girl » en est un très bon exemple.

Je pense que beaucoup de personnes pourront se reconnaître dans le morceau, à différents degrés…


Vidéo de « Follow That Girl »

J’ai l’impression que votre style de musique serait plutôt sympa sur scène. C’est prévu au programme ?

Seb : Nous jouerons pour la première fois le 22 décembre à La Fabrique de Nantes. En tout cas, l’important pour nous est de nous faire plaisir avant tout avec notre musique, d’en être fiers et d’essayer au maximum de faire ressentir des émotions à notre public. C’est principalement un échange et une rencontre humaine.

heatstone-trampolino

Peux-tu me dire quelles sont les ambitions du groupe ? Envisagez-vous de sortir un album bientôt ? 

Seb : On réfléchit à l’éventualité de sortir un Ep courant 2017, c’est encore en discutions au sein du groupe. On a approché un grand producteur pour le faire, on te donnera plus d’infos bientôt.

Si vous voulez vous tenir informés de l’actualité de Heatstone, suivez l’un des liens suivants : 

Facebook : https://www.facebook.com/Heatstonemusic/
Concert : https://www.facebook.com/events/220644278367412/ 
SoundCloud : https://soundcloud.com/heatstonemusic
Youtube : https://www.youtube.com/channel/UC3XGicZ50KscRQ–xLdVSTg

Verino : L’Incroyable Pari

Verino est fou, mais dans le bon sens du terme, et sa folie est contagieuse car elle a atteint des centaines de personnes dernièrement.

L’humoriste, que nous avons – pour la majorité d’entre nous – découvert dans l’émission de Laurent Ruquier « On ne demande qu’à en rire », a décidé de faire la dernière représentation de sa tournée, le Dimanche 13 janvier prochain, à l’Olympia, salle mythique entre toutes, afin de clore en beauté son tour de France de l’humour.

Quoi d’étrange et de fou me direz-vous ? Rien, sauf que… Verino a décidé de remplir cette salle de rêve sans utiliser la moindre publicité payante et ce afin de garantir un tarif exceptionnel à ceux qui viendront le voir.

Le jeune humoriste a donc lancé une campagne, nommée #VerinOlympia, sur les réseaux sociaux afin de demander l’aide de ses fans pour partager le message et ainsi vendre les places de son spectacle. Et la magie d’Internet a fonctionné ! A l’heure actuelle, près des trois quarts des tickets ont été vendus.

Il y a donc fort à parier que le 13 janvier, jour de la représentation, Verino se retrouvera devant une salle pleine de personnes prêtes à succomber à son charme.

Pour plus d’informations sur les réservations : http://www.olympiahall.com/theatre-humour/verino.html