Archives pour la catégorie Cinema – Entertainment

Verino : L’Incroyable Pari

Verino est fou, mais dans le bon sens du terme, et sa folie est contagieuse car elle a atteint des centaines de personnes dernièrement.

L’humoriste, que nous avons – pour la majorité d’entre nous – découvert dans l’émission de Laurent Ruquier « On ne demande qu’à en rire », a décidé de faire la dernière représentation de sa tournée, le Dimanche 13 janvier prochain, à l’Olympia, salle mythique entre toutes, afin de clore en beauté son tour de France de l’humour.

Quoi d’étrange et de fou me direz-vous ? Rien, sauf que… Verino a décidé de remplir cette salle de rêve sans utiliser la moindre publicité payante et ce afin de garantir un tarif exceptionnel à ceux qui viendront le voir.

Le jeune humoriste a donc lancé une campagne, nommée #VerinOlympia, sur les réseaux sociaux afin de demander l’aide de ses fans pour partager le message et ainsi vendre les places de son spectacle. Et la magie d’Internet a fonctionné ! A l’heure actuelle, près des trois quarts des tickets ont été vendus.

Il y a donc fort à parier que le 13 janvier, jour de la représentation, Verino se retrouvera devant une salle pleine de personnes prêtes à succomber à son charme.

Pour plus d’informations sur les réservations : http://www.olympiahall.com/theatre-humour/verino.html

Publicités

30 Seconds to Mars : Artifact, le documentaire choc sur le monde de la musique sélectionné au Festival International du Film de Toronto

La nouvelle a très vite fait le tour du net dès qu’elle a été connue.  Artifact, le film documentaire réalisé par Bartholomew Cubbins (alias Jared Leto) sera montré pour la première fois le 14 septembre prochain pendant le TIFF, le Festival International du Film de Toronto.

Jared Leto travaille sur ce film depuis près de 3 ans et demi.  Il faut dire qu’avec la dernière tournée marathon qu’il a effectuée avec son frère Shannon et son ami Tomo, il n’a pas trop eu le temps de se consacrer pleinement à ce projet.

Comme Jared m’en avait parlé lors de l’interview que j’avais réalisée le 10 novembre dernier, Artifact est un exercice thérapeutique, une façon pour lui d’exorciser ses démons après ce qui est arrivé en 2008-2009.

En effet, alors que les membres du groupe sont en plein enregistrement de l’album qui deviendra plus tard This Is War, ils se retrouvent poursuivis en justice par leur maison de disques, EMI, pour rupture abusive de contrat.  Ils avaient décidé de résilier ce contrat quelques jours auparavant et EMI les attaque et leur demande 30 millions de dollars de dommages et intérêts.  30 millions !

Bien entendu, le groupe ne dispose pas d’une telle somme, et n’en a jamais disposé, c’est évident.  Ils n’ont même pratiquement rien touché sur leurs albums précédents, la maison de disques s’est remboursée des avances qu’elle leur a octroyées et a également touché le produit de la vente des CDs.

S’amorce alors une bataille juridique qui durera plusieurs mois.  L’issue est incertaine, pourtant on apprend que le contrat est caduc depuis le départ.  Le groupe a signé pour 9 ans, ce qui est illégal en Californie où un contrat ne doit pas avoir une durée supérieure à 7 ans (une jurisprudence Olivia de Havilland en témoigne)… sauf que les garçons s’étaient aussi engagés à sortir 3 albums, ce qui n’a pas été fait.

En avril 2009, un accord confidentiel intervient, EMI se désiste de son action et le groupe signe de nouveau avec eux.  This Is War sortira quelques mois plus tard, le 26 décembre, le jour de l’anniversaire de Jared Leto, et une tournée de 2 ans à travers le monde s’ensuit.

Artifact raconte et montre le groupe pendant cette période tourmentée de leur carrière mais aussi de leur existence, on les voit douter, souffrir et se demander à quelle sauce ils vont être mangés.  Des témoignages de professionnels du monde de la musique viennent éclairer le spectateur sur ce qu’est l’industrie musicale actuelle et on se rend compte que c’est un monde de requins.  Tout est bon pour faire du profit et tout cela est établi au détriment des artistes, de leurs créations et de leur liberté.

Jared Leto se veut pédagogue et il veut surtout montrer que le monde dans lequel il vit est loin de l’idée que les gens s’en font.  Les artistes ne vivent pas tous dans les paillettes et le strass, loin de là !

(Plus d’information sur le site officiel du TIFF : http://tiff.net/filmsandschedules/tiff/2012/artifact)