Thirty Seconds to Mars: A new controversy hits the web!

While the band is having a short break during their promotional worldwide tour for their new album « Love Lust Faith + Dreams », officially released on 21st May, a new controversy arises in the columns of some well-meaning musical magazines.

Indeed, in an official announcement released on July 23 on the band’s official website, fans were asked to participate in the shooting of the video for the upcoming Mars single « Do or Die », but this was in a very special way.

The band offers its fans to get a tattoo of some of the lyrics of the song, make a video of the tattoo processing and send the film that has been done to make it appear in the video for « Do or Die » .

The wait was not long before a wind of revolt was blown on the web! Some people rebelling against this « criminal » or « irresponsible » idea of Thirty Seconds to Mars.

tumblr_mixw37nauT1r225x9o1_500Jared Leto, director of the band’s videos, is, of course, the first target to hit. He is the frontman of the band after all, and he is a master in filling this role no matter what.

He is described as a rare tyrant towards his fans, asking the impossible and exercising a kind of emotional blackmail on his troops to make them participate in his next video.

Jared Leto is a monster of selfishness, only concerned by his own little person, his glory, his fame, his money and lives far from reality in his beautiful house on the Hills in Los Angeles. This is a fact, of course, and the music industry professionals are so aware of that….

Jared is a good guy, and some continue to ignore that he has feelings too. It would be good to put things in their right place and … give to Caesar what is Ceasar’s.

When we read what is written in this official announcement a little more carefully, it’s easy to notice (when you can speak basic English) that the mention of a « permanent » tattoo is never mentioned. This simply suggests that future graphic work can be done ephemeral, henna, ink, … everything that can be washed after shooting the video.

Mentioning the name of the tattoo artist? Yes, allright, if he is running the drawing, it is normal that it is known. And yes, there are renowned tattoo artists who make temporary tattoos.

Fans can do what they want without endangering neither themselves nor their future.

The controversy is dead and buried.

Well almost, because some took the opportunity to put on the table, and for the umpteenth time, the price of what the band calls the « Adventures in Wonderland » tickets. Those are VIP concert tickets to meet and greet the band before the show. These tickets are the sinews of war, the busybody, the thing that irritates the world. So much ado about nothing.

These tickets are expensive, that’s true, and as Jared said many times (« drivelled » would be appropriate, but he was asked the question so often that unfortunately he has no other choice), the money raised with these special tickets can pay the concert security and allow the normal tickets to be less expensive for the audience.

Which same sized band can sell EUR35 a concert ticket to his fans today? Not much … except Thirty Seconds to Mars.

As for merchandising, a subject on which Leto is often attacked again, why focus on it? Do people criticized the merchandising of Michael Jackson? Madonna? Lady Gaga? Beyoncé? Rihanna? No, so why doing it with Mars? These artists have made their fortunes on the merchandising.

About Mars, this is perfectly irrelevant and, until proven otherwise, the fans do not have to buy everything the band sells. Jared Leto even encouraged them to create their own visual identity by welcoming their inventiveness on T-shirts, jewelry and posters. He even asks how his fanbase would be willing to pay a particular item or a particular event broadcast on its network, the VyRT.

If Jared decides to allow his fans to contribute to the making of his new video, it’s to show them respect and to thank them for always being by his side and support him against all odds.

Attacks and criticism are easy, polemics swell very quickly as soon as the name of Jared Leto is mentioned but demonizing is a flagrant injustice.

Jared Leto is a complete artist, very talented, able to be involved in any art project related to music, film and graphic art.

There is no doubt that he still has a lot of things to show us, so let’s give him the time and opportunity to do so, without jumping on him at every opportunity.

Publicités

Thirty Seconds to Mars : Une nouvelle polémique cristallise les passions

Alors que le groupe est actuellement en pause pendant la tournée promotionnelle de « Love Lust Faith + Dreams », leur nouvel album, sorti officiellement le 21 mai dernier, une nouvelle polémique vient alimenter les colonnes de certains magazines bien pensants du monde de la musique.

En effet, dans un communiqué officiel publié le 23 juillet dernier sur le site officiel du groupe, il est demandé aux fans de participer au tournage de la vidéo du prochain single de Mars « Do or Die » d’une façon bien particulière.

(http://www.thirtysecondstomars.com/tour/2013/07/23/be-a-part-of-the-official-do-or-die-lyric-video/)

Le groupe propose à ses fans de se faire tatouer des phrases de la chanson, de se filmer pendant que le tatouage est exécuté sur leur peau et d’envoyer le film ainsi fait afin que ce dernier apparaisse dans la vidéo de « Do or Die ».

Il n’aura pas fallu longtemps pour qu’un vent de révolte souffle sur la toile ! Certains s’insurgeant contre cette idée « criminelle », voire « totalement irresponsable » des Thirty Seconds to Mars.

tumblr_mixw37nauT1r225x9o1_500Jared Leto, réalisateur des vidéos du groupe, est mis en première ligne. C’est le frontman, il porte bien son nom et rempli bien son rôle aussi.

On le décrit comme un tyran saignant à blanc ses fans et leur demandant l’impossible. On insiste même en sous-entendant qu’il exerce une sorte de chantage affectif sur ses troupes et leur fait miroiter une participation dans son prochain clip en proposant de telles idées.

Jared Leto est un monstre d’égoïsme, il ne pense qu’à sa petite personne, sa gloire, son portefeuille et vit tout là-haut dans sa belle bulle d’artiste. C’est bien connu et reconnu par les professionnels de la profession.

Jared a bon dos et on fait fi de ses sentiments un peu trop souvent. Il serait bien de remettre les choses à leur place et de rendre à César… ce qui lui appartient.

Quand on regarde un peu plus attentivement cette fameuse annonce officielle, on remarque aisément (quand on sait parler un anglais basique) qu’il n’est jamais fait mention d’un tatouage « permanent ». Cela laisse à penser que la future œuvre graphique peut être faite de manière éphémère, au henné, à l’encre, au feutre… à tout ce qui peut se laver après le tournage de la vidéo.

On demande le nom de l’artiste tatoueur ? Oui, normal, si c’est lui qui exécute le dessin, il est normal que ce soit su. Et oui, il existe des tatoueurs de renom qui font des tatouages éphémères.

Les fans peuvent donc faire ce qu’ils veulent, sans danger pour leur peau et pour leur avenir.

La polémique est donc morte et enterrée.

Enfin presque, car on en a profité pour remettre sur le tapis, et pour la énième fois, le tarif de ce que le groupe appelle les tickets « Adventures in Wonderland », des billets de concert VIP permettant de rencontrer le groupe avant les concerts. Ces tickets sont le nerf de la guerre, la mouche du coche, le truc qui énerve le monde entier on dirait. Si peu de bruit pour rien pourtant.

Ces billets sont chers, c’est vrai mais, et ainsi que Jared l’a dit à de nombreuses reprises (« radoté » serait adéquat mais on lui pose tellement souvent la question qu’il n’a malheureusement pas le choix), l’argent récolté avec ces tickets spéciaux permet de payer la sécurité dudit concert et de faire en sorte que les billets normaux ne soient pas trop onéreux pour le public.

Quel groupe de même importance peut se targuer de faire payer 35 euros une place de concert à ses fans actuellement ? Pas beaucoup malheureusement… sauf Thirty Seconds to Mars.

Quant au merchandising, sujet sur lequel Leto est très souvent attaqué là encore, pourquoi se focaliser là-dessus ? Critiquait-on le merchandising de Michaël Jackson ? Celui de Madonna ? De Lady Gaga ? Beyoncé ? Rihanna ? Non, alors pourquoi le faire pour Mars ? Ces artistes ont bâti leur fortune sur le merchandising.

Concernant Mars, c’est parfaitement hors de propos et, jusqu’à preuve du contraire, les fans ne sont pas obligés d’acheter les produits dérivés du groupe. Jared Leto les encourage même à créer leur propre identité visuelle en les félicitant de leur inventivité en matière de T-shirts, de bijoux et autres posters. Il demande même combien sa fanbase serait prête à payer tel ou tel article ou tel ou tel événement diffusé sur son réseau, le VyRT.

S’il décide de mettre ceux qui aiment le groupe à contribution, c’est plutôt par respect et pour les remercier d’être là, avec lui et de le soutenir contre vents et marées.

Les attaques et les critiquent sont faciles, les polémiques enflent très vite dès que le nom de Jared Leto est cité mais le diaboliser est une injustice flagrante.

Jared Leto est un artiste complet, très talentueux, capable de s’impliquer dans n’importe quel projet artistique en rapport avec la musique, le cinéma et l’art graphique.

Il ne fait aucun doute qu’il a encore énormément de choses à nous montrer, laissons-lui le temps et l’opportunité de le faire, sans lui sauter dessus à la moindre occasion.